Lucky Lucky ! ou le sens du service à la cambodgienne


Pour vos visas pour le Cambodge, une fois sur place, pensez Lucky !

Venir au Cambodge n’est pas une aventure. Ce n’est pas pire que d’aller en Afrique ou en Amérique du Sud.

Avant le départ, il faut simplement prendre ses précautions : trouver le bon équilibre « poids/efficacité » de ses bagages, avoir des papiers à jour et accepter de passer une quinzaine d’heures en avion pour arriver à Phnom Penh. Sans oublier le bon guide touristique, en français ou en anglais. Celui que je préfère est Lonely Planet (en version Kindle, c’est parfait) et pour sortir des sentiers battus « To Cambodia with love » (vous en trouverez d’autres ici).

Lucky ou le service à la cambodgienne

Et qu’en est-il pour le visa ? L’ambassade explique, de manière pas toujours compréhensible, que vous avez le choix entre touriste et business (qui ne s’appelle pas toujours business d’ailleurs). Le premier est valable 30 jours, renouvelable une fois, le second est valable 30 jours, renouvelable… plusieurs fois.

Vous pouvez prendre le premier Plus

Publicités

NOUVEAU sur ce blog : livres et DVD sur le Cambodge


 

Des livres et des DVD sur le Cambodge, pour vous aider.

Le Cambodge ne se laisse pas découvrir aussi simplement que cela. Le regard du touriste n’est pas celui du voyageur ni celui de l’expatrié.

Bibliothèque d’école à Trepeang Anchaan

C’est pourquoi préparer son départ, tenter de se faire une petite idée de ce pays et de ces habitants passent par la lecture de ce blog (!) et par quelques livres et DVD.

L’auteur du blog vous a donc concocté une bibliothèque sur mesure, où vous trouverez tout ce dont vous avez besoin :

Cette bibliothèque est la vôtre : commentez en apportant vos propres découvertes, je les ajouterai !

Voyage solidaire, vraiment ?


La grande tendance, c’est faire solidaire. On en trouve partout : sur les paquets de café comme dans les articles de journaux. Tout le monde en parle, cela frise l’indigestion.

La solidarité, c’est aussi distinguer le naturel du trucage. Ici, c’est nature.

Au palmarès des pays où le mot solidaire est prononcé, le Cambodge doit se tailler la part du lion. Personne ne sait vraiment combien d’ONG sont présentes sur place, les estimations oscillent entre 2500 et 4000. Une solidarité Nord Sud fondamentalement utile, encouragée mais Plus

Traverser la rue, c’est très formateur


38 degrés, à l’ombre. La transpiration me noie dans une brume épaisse et torride. Il est 16h30. Je regarde à gauche et à droite, comme on m’a appris lorsque j’étais petit. Je vois des policiers scrutant la circulation chaotique. Les feux rouges sont hs. L’un d’eux se met au centre du carrefour et siffle de tout son souffle. Ca se complique.

Faire la circulation à Phnom Penh est inutile : la circulation se fait toute seule, étonnamment fluide et dense. Dense surtout à ce moment de la journée où les riches et puissants sortent leur 4X4, où les étudiants prennent leurs motos et les tuk tuk ramènent leur cargaison, cartons,vélos, touristes, familles, bonzes et autres. Tout se mèle, tout s’emmêle.

Ouh la la !

C’est alors que je tente, sur un « zebra », de me frayer un chemin pour passer de l’autre côté de l’avenue Monivong, pas loin de la gare.

Traverser… oui, je dis bien traverser, c’est encore Plus

Seth, un artiste pas comme les autres


Kim me regarde d’un air très interrogateur en déchargeant un bloc de glace de son camion. Je comprends. Ici, on n’a pas franchement l’habitude de ce genre de peinture, pas que ça gâche le paysage, mais on a juste pas l’habitude…

Le graffiti est un art violent, contesté et poétique. Dans chaque lieu de France et d’Europe, des milliers d’artistes expriment leur colère ou leurs émotions sur les murs et les trottoirs. Berlin a toujours été à l’avant-garde, le Mur et les immeubles-squats d’artistes sont emblèmatiques de ces générations cassées…

Une balade dans les petites rues de Phnom Penh réserve bien des surprises pour celui qui veut bien regarder car ici aussi certains murs s’ornent d’oeuvres captivantes.

La poésie de Seth rue 209 à Phnom Penh

Seth fait partie de ces artistes méconnus et pourtant d’un talent immense. Formé à l’exigeante Ecole des Arts Déco de Paris (excusez du peu !) et à la remarquable école Phare Ponleu Selpak à Battambang, il parcourt aujourd’hui le monde exprimant sa volonté de voir un monde en paix, de réconcilier l’histoire et l’aujourd’hui… Immense talent récompensé par une expo à la Galerie Romeet (Rue 178 à Phnom Penh) et lors des 20 ans de l’Institut Français (rue 184).

Seth, de son vrai nom Julien Malland, est franco-cambodgien. Il a recouvert des murs derrière l’hôtel Intercontinental (introuvable pour un tuk tuk normal !) et l’un des murs d’enceinte de l’Ambassade de France Bd Monivong. Ce dernier étant repeint en blanc plus que régulièrement, son oeuvre est menacée mais pourtant elle reste là,  immuable et respectée, intriguant le passant…

Un signe de plus que la ville et le pays sont en train de se réveiller, douloureusement mais certainement, pour le plus grand étonnement de Kim, que ne comprend pas…

Previous Older Entries

Uniterre

Carnets de voyage - Blogs de voyage - Uniterre

e-voyageur

e-Voyageur

Paperblog

Voyage-Annuaire.com

Canalmonde

Ma petite maison d'édition

Ce n'est pas parce qu'on écrit pour les petits qu'il faut écrire comme un petit

Suo sdey ! Cambodia News

Partir au Cambodge, voyage au Cambodge, expatriation et solidarité !

My Totebag

Le fourre-tout d'une découvreuse qui a besoin de vider son sac

Scent Corner The Blog

Where scent meets travel

Par ici les bonnes nouvelles !

Pour en finir avec la morosité, place aux Idées à Haute Valeur Humanité

Jacques Blog- par Jacques Bloch

Stratégie et développement international

L'Observatoire du BoP

Entreprise, Pauvreté, Développement

Suo sdey ! News from Cambodia

Khmer news - Impressions du quotidien au Cambodge, et sur l'expatriation et la solidarité

-- Mémoires d'Outre-Atlantique

Il était une fois aux Etats Unis...

Le Barang

La Drôle de Vie des Expatriés au Cambodge

Ma Cuisine et Vous

Quelques recettes juste pour vous

Vivre au Cambodge

Blog d'un expatrié au pays du sourire

existence !

blog de philosophie imprévisible, dir. Jean-Paul Galibert

That's Life !

Regard amusé d'un humaniste engagé, passionné de mécénat, de voyage et de découverte des autres !

Actualité du mécénat et des fondations de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

La veille de l'IFFRES, Institut Français des Fondations de Recherche et d'Enseignement Supérieur

%d blogueurs aiment cette page :