Le Lok Lak, Kodak de la cuisine cambodgienne.


On m’a fait remarquer il y a peu de temps que je parlais peu de ce qu’on mange au Cambodge. Si vous suivez ce blog, vous avez quand même une idée des plats typiques servis lors d’un mariage, des choses improbables que l’on trouve sur les marchés et des prononciations imprononçables des plats sur la carte du restaurant.

« – Bon, tu te décides, tu choisis quoi ?
– Attends, on est pas chez Flunch ici !
– Grouille, j’ai faim, moi je prends le truc vert dans la bassine du fond
– Euhhh, un Lok Lak please
– J’t’avais bien dit que dans le Routard, c’était pas marqué »

Pour l’expatrié, on s’habitue assez vite aux goûts et saveurs cambodgiens, aux choses étranges qui flottent au ras du bouillon et aux petites bêtes frites vendues dans les bus comme friandises (délicieuses). De toute façon, on peut toujours faire le fier en demandant ce que c’est (ou encore mieux : en nommant ce que l’on voit), la réponse est toujours sans appel : incompréhensible. On se fie donc aux apparences, une fois n’est pas coutume !

Pour celui qui est fraîchement arrivé et qui ne sait pas comment se nourrir, les guides genre Routard (au passage, le plus nul des guides sur le Cambodge) ne sont d’aucun secours. Pour celui qui cherche à se nourrir « safe », il y a donc un challenge de taille à repérer dans les cartes les mets qui sont cuits ou mijotés ou bouillis… Cela vire à Koh Lanta parfois ! Sinon, se rabattre sur la « western food » qui rappelle (vaguement) notre cuisine.

Vous avez donc le choix dans cette carte, par exemple :

  • Natin
  • Carry moan
  • Trey aing
  • Khô bangkang
  • Bay lign
  • Trey chean
  • Samla chapek
  • Phlea sach ko
  • Nom pachok
  • Cha bongkia mriet kmoa
  • Somla machou banle
  • Amok trei
  • et bien sûr l’inoubliable crabe de Kep au poivre vert de Kampot, cela va de soi.

Je vous laisse faire vos recherches de recettes : publiez-les ou faites vos remarques sur ce blog, ça peut servir.

De l’avis quasi général, le Lok Lak est LE plat que vous pouvez consommer sans réserve dans les restaurants et échoppes. En plus, c’est le seul nom facile à retenir, c’est le Kodak de la cuisine !

Il se compose essentiellement de viande marinée et cuite archi-cuite, sans grand goût, pas très tendre car les cambodgiens ne sont pas des rois de la haute gastronomie. Par contre, la cuisine de rue et familiale, simple et savoureuse, çà, ils savent faire et c’est bien suffisant. Servi avec du riz et des crudités, c’est délicieux à manger et digérer. Bien sûr, on évite les crudités, mais ce conseil ne vaut que pour ceux qui lisent le Routard.

Au coin de la rue 51 et de la rue 154, il y a un restaurant qui sert du « Black Chicken Energy Soup ». C’est abominable. Le Lok Lak reste la valeur sûre de l’établissement.

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Thierry
    Juil 29, 2012 @ 13:51:15

    Tout à fait d’accord avec le Lok Lak. De toute façon, c’est ce qu’on proposera lorsque vous ne comprenez pas la carte…. Au cinquième Lok Lak… l’on se dit que la cuisine kmère n’est pas très variée. Comment retenir le nom de ces soupes typiques de la gastronomie khmère?

    Bon, avec un peu plus d’espérience, l’on apprécie aussi l’Amok Trei (Poisson) ou Amok Moane (Poulet); cuits dans du lait de coco, le barbecue de boeuf ou de poisson, et la soupe khmère cuisinée à table. Je conseille d’accepter l’aide d’une cambodgienne, car préparer de la soupe à table au restaurant reste un art particulier (style fondue, mais en plus complexe). En tant que vilain macho, vous apprécierez cet art qui consiste à servir les hommes avec empressement. Profitez en c’est dans leur culture… 🙂

    Réponse

  2. Rétrolien: Phnom Penh : où sont les femmes ? « Suo sdey ! News from Cambodia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Uniterre

Carnets de voyage - Blogs de voyage - Uniterre

e-voyageur

e-Voyageur

Paperblog

Voyage-Annuaire.com

Canalmonde

Ma petite maison d'édition

Ce n'est pas parce qu'on écrit pour les petits qu'il faut écrire comme un petit

Suo sdey ! Cambodia News

Partir au Cambodge, voyage au Cambodge, expatriation et solidarité !

My Totebag

Le fourre-tout d'une découvreuse qui a besoin de vider son sac

Scent Corner The Blog

Where scent meets travel

Par ici les bonnes nouvelles !

Pour en finir avec la morosité, place aux Idées à Haute Valeur Humanité

Jacques Blog- par Jacques Bloch

Stratégie et développement international

L'Observatoire du BoP

Entreprise, Pauvreté, Développement

Suo sdey ! News from Cambodia

Khmer news - Impressions du quotidien au Cambodge, et sur l'expatriation et la solidarité

-- Mémoires d'Outre-Atlantique

Il était une fois aux Etats Unis...

Le Barang

La Drôle de Vie des Expatriés au Cambodge

Ma Cuisine et Vous

Quelques recettes juste pour vous

Vivre au Cambodge

Blog d'un expatrié au pays du sourire

existence !

blog de philosophie imprévisible, dir. Jean-Paul Galibert

That's Life !

Regard amusé d'un humaniste engagé, passionné de mécénat, de voyage et de découverte des autres !

Actualité du mécénat et des fondations de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

La veille de l'IFFRES, Institut Français des Fondations de Recherche et d'Enseignement Supérieur

%d blogueurs aiment cette page :